One Piece Quest

Le meilleur forum RPG One Piece
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Un Départ Hasardeux.

Aller en bas 
AuteurMessage
Yuri Fon Fabre
Puissant Pirate
avatar

Masculin Nombre de messages : 12
Age : 27
Fruits du Démon : Saku Saku No Mie
Date d'inscription : 05/05/2009

Feuille de personnage
Expérience:
0/100  (0/100)
Niveau: 1

MessageSujet: Un Départ Hasardeux.   Sam 9 Mai - 22:56

Un bateau naviguait. Son chemin était quelque peu hasardeux. Les voiles grandes ouvertes, gonflées par le vent, qui d'ailleurs soufflait difficilement. Les vagues provoquées par le passage de la grosse carcasse en bois allaient s'écraser sur les poissons qui nageaient non loin, décrivant des cercles assez bizarres. Surement du fait que le port se trouvait non loin. Un port ? Celui de Shell Town. Ville d'East-Blue comportant une base de la Marine. Ce n'est donc pas vraiment une escale à faire pour un pirate tel que Yuri Fon Fabre, mais avec son esprit quelque peu simplet et aguicheur, il n'avait normalement aucun soucis à se faire, il ne devrait donc lui arriver aucune bricole. Mais c'était parler bien vite, car avec lui, rien n'était sûr à l'avance. Tout pouvait basculer, et sombrer dans une situation déplorable. D'ailleurs, en parlant du jeune homme, qu'était-il en train de faire ? Comme à son habitude, il pionçait, lambinant sur son petit bateau pour une personne qu'il avait selon lui emprunter à sa ville natale, Logue Town. Touchant le port, la coque du bateau se brisa et laissa donc s'infiltrer l'eau. Aspergeant le vissage du garçon, elle le réveilla et le força à rejoindre la terre ferme. Utilisateur d'un fruit du démon, il ne pouvait se permettre de sombrer dans l'eau salé, ou sinon s'en était fini de lui.

« Piouuuu ! Je l'ai échappé belle celle là ! »

Sn agitation au sein du port ne passait pas inaperçu, loin de là. Tout les regards étaient fixés sur lui. Voir un homme échouer ainsi sur la terre ferme et crier sans faire attention au monde alentour, ce n'était pas très courant ici. La routine tannait les habitants. Comme une ville fortifiée, elle comportait une base militaire. Il était donc assez suicidaire pour un pirate de s'y retrouver, mais en se laissant porter au gré du vent, Yuri Fon Fabre s'y était retrouvé malgré lui. Sans une nouvelle embarcation, il ne pouvait quitter cette île, à moins qu'il en vole une autre. Mais un vol par jour c'était déjà assez, la limite qu'il s'était fixé en quelque sorte pour éviter de trop attirer l'attention à son compte. Dans un moment de solitude et d'enthousiasme, le garçon semblait quelque peu simplet, à se plaindre de tout et de rien, car le malheur s'abattait un peu sur lui. Il avait reculé dans son périple, étant partie de Logue Town et arrivant à Shell Town. Pour couronner le tout, une bande d'hommes assez mal famés ressemblant à rien à part des loubards en pleine croissance se dirigèrent vers lui. Ils étaient quatre, environ du même âge que Yuri Fon Fabre. Habillés décontractés, short, t-shirt, et surtout lunette de soleil, détail qui faisait toute son importance, ils commencèrent à encercler le jeune garçon avant de lui adresser la parole.

« Et bien mon garçon, ce n'est pas un endroit pour les gens comme toi ici. Et que va-t-on bien pouvoir faire de l'épave que tu as laissé dans l'eau ? Qui va payer les frais pour la retirer de l'eau ? »

« Vous voulez un gâteau peut être ? Parce que je suis désolé de vous décevoir, mais je n'en ai pas. »

La blague du garçon n'avait aucunement détendu l'atmosphère. Au contraire, les quatre extorqueurs étaient plus en colère que jamais. Ils ne voulaient à présent qu'une seule chose, prendre tout les biens et l'argent du petit noble. Mais ils avaient tort, bien tort. En effet, même s'il était encore méconnu, il savait se défendre, et plutôt bien d'ailleurs. L'effet de surprise jouait un grand rôle dans un combat, et l'activation de son fruit du démon battait tout les records. Car son effet n'était pas des moindres, très handicapant.

« Room. »

Après avoir prononcé ce mot, une demi sphère délimitant une certaine zone se créa autour du garçon. Mais à quoi pouvait-elle donc servir ? Très surpris, les quatre loubards en furent très étonnés, consternés. Yrui Fon Fabre dégaina son arme, katana somptueux, et trancha dans le vide. Les agresseurs en avaient la bouche grande ouverte, ébahis, ne sachant plus vraiment où ils étaient. En effet, un voyait ses pieds tranchaient, l'autre ses mains, le suivant un pied et une main et ainsi de suite. Mais le plus bizarre était qu'il ne souffraient pas, aucun sang ne sortait, seulement la peur et l'inconnu qui régnait, enfin pas pour tout le monde...

« Ahahahaha ! Que vous êtres drôles !»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathaniel
Amiral
Amiral
avatar

Masculin Nombre de messages : 9
Age : 26
Fruits du Démon : Pika Pika No Mi
Date d'inscription : 06/05/2009

Feuille de personnage
Expérience:
0/100  (0/100)
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Un Départ Hasardeux.   Dim 10 Mai - 0:14

Autour de moi la mer s'étale à perte de vue. Le navire sur lequel je me trouve est plongé dans un silence quasi religieux. Les seuls sons audibles sont les vagues qui se brisent contre la coque du bateau, le vent qui fait tinter les drisses, et le souffle rauque du capitaine près de moi. C'est son navire que j'ai réquisitionné, pour me rendre de Marie Joa à Shell Town, petite bourgade perdue d'East Blue. Tout aurait pu se passer pour le mieux, il est vrai, mais j'ai découvert pendant le voyage qu'il convoyait des esclaves. Non que cela me choque. Cela le pourrait, pourtant, ayant été réduit en esclavage une partie de ma jeune vie d'adulte, mais... Très honnêtement, je m'en moque. Tant que le Gouvernement est au courant. Ce capitaine, lui, vends des humaines pour son profit personnel. Et cela, je ne peux le tolérer. La Justice doit être la même pour tous. Dans le silence rompu seulement par les bruits apaisants de l'océan, je désigne le second. "Vous êtes Capitaine", l'informais-je. Quand à son prédécesseur, je fais un signe à ma garde personnelle et ils l'emmènent vers les cales, comme n'importe quel prisonnier. Mon rang me donne le droit de le faire exécuter, mais les pirates sont trop nombreux pour permettre à la marine de s'entretuer. La suite du voyage se passe sans encombres. La tension et le respect mêlé de peur qui se dégage de l'équipage est palpable. Quoi de plus normal, pour des soldats habitués à côtoyer les sous-officiers de la côte ? Tout ce qui dépasse le grade de Commodore leur est étranger, ici. Et pourtant, Marie Joa m'envoie régler quelques problèmes liés à la direction de Shell Town. Un Amiral en visite ne pourra que forcer le Colonel en charge de la ville à se montrer moins bienveillant envers les pirates.

D'ailleurs, le port commence à se faire visible à l'horizon. Sur un signe de ma part, mes gardes se mettent en bon ordre autour de moi. Là encore, ces piètres combattants me sont inutiles, mais ils sont l'apanage des Amiraux et un moyen de se faire reconnaître de la population locale. Enfin, ils permettent de tenir à distance les malandrins assez fous pour s'attaquer à quelqu'un de mon rang. Non que les neutraliser me soit difficile, mais autant éviter tout incident. La simple vue de ces soldats vêtus à ma manière, d'une longue toge blanche frappée aux armoiries de la Loi peut éviter l'escarmouche. Notre navire s'engage lentement dans le port, sous le regard vigilant des habitants. Apparemment, ils voient d'un mauvais œil une nouvelle incursion de la Marine sur leurs droits. Hélas pour eux, la piraterie est trop présente en ces lieux et l'on m'a chargé d'endiguer la vague de pirates qui pullulent sur ces eaux. Une fois le bateau amarré, je descends du navire avec l'élégance d'un empereur. La encore, mon apparence m'importe peu mais l'effet de crainte respectueuse que mon escorte et moi produisons sur la foule est visible. Ils réagissent de la même manière que l'équipage du bâtiment que je viens de quitter, et cela m'évitera bien des ennuis. Un éclair lumineux, aperçu à la périphérie de mon champ de vision, me fait soudainement tourner la tête. Et pourtant, il n'y a rien. Juste un adolescent qui s'est apparemment battu avec des hommes un peu plus âgés que lui. Les quatre hommes sont à terre, dans des postures étranges. Toutefois, mieux vaut prévenir que guérir. D'un discret signe de main, j'envoie deux hommes sur les six de mon escorte mener l'enquête. Quand à moi, je fends la foule sans difficulté pour prendre la rue qui mène à la base militaire. Le Colonel m'attends. Avec crainte, je l'espère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuri Fon Fabre
Puissant Pirate
avatar

Masculin Nombre de messages : 12
Age : 27
Fruits du Démon : Saku Saku No Mie
Date d'inscription : 05/05/2009

Feuille de personnage
Expérience:
0/100  (0/100)
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Un Départ Hasardeux.   Dim 10 Mai - 1:09

La bataille faisait rage. Enfin pas vraiment, car elle était à sens unique. Yuri Fon Fabre avait usé des pouvoirs de son fruit du démon pour découper les membres de ses adversaires, sans pour autant les blesser. Ils gisaient là, sur le sol, criant de toute leur âme, ne comprenant leur situation très hasardeuse et compliquée. Le jeune pirate, qui lui était encore debout, son katana en bandoulière sur son épaule, riait à grands éclats, se moquant des loubards au sol. Il trouvait la situation extrêmement drôle. Il faut dire qu'il n'avait eu que rarement l'occasion d'user de son pouvoir, si amusant pour lui. Il lui convenait parfaitement, si taquin, enfantin, et capable de faire des plaisanteries sans pareils.

« Ahahaha ! Et bien qu'est-ce qu'il vous arrive ? Vous ne vouliez pas me dépouiller ? Parce que je suis tout à vous vous savez. »

Yuri Fon Fabre ne se cachait guère, il se moquait sans s'arrêter, si bien que les gens s'approchaient, et déguerpissaient après avoir vu l'état des choses. Il faut dire que voir des gens ainsi, au sol les membres découpaient sans une goutte de sang, et sans douleur, n'était pas chose habituelle. C'était hilarant, ou terrifiant. Tout selon le point de vue et l'ouverture d'esprit. Un passant ne connaissant pas l'existence des fruits du démon, et leurs capacités, pouvait être sujet à une frayeur sans pareil à la vue d'une telle situation. Au contraire, une personne connaissant toute l'histoire, réagirait un peu comme le jeune pirate, avec un peu moins d'enthousiasme et beaucoup plus de raisons.

« Bon les amis, c'est pas que j'ai autre chose à faire, mais je dois vous laisser. Passer une bonne journée ! Moi j'ai une de ses faims ! Alala, il me faut à manger ! »

Il s'était lassé de jouer avec les quatre malfrats. Il avait faim, beaucoup faim. Il aurait pu manger un sanglier entier à lui seul, et ce n'était pas l'envie qui lui manquait. Commençant à s'éclipser, il marchait d'un pas nonchalant, tapant quelque peu du pied. Il recommençait à s'ennuyer, et seulement un bon repas ou un autre moyen de distraction pouvait dissiper ce sentiment de routine. C'est alors qu'un bateau de la marine s'amarra au port, déposant une troupe au sol. L'esprit du jeune garçon s'illumina, son moyen de distraction préféré venait d'apparaitre devant ses yeux. Sans perdre un instant, et changeant complètement sa démarche, qui venait de prendre un rythme soutenu et sérieux, il se dirigea vers le petit peloton. Son arme sur son épaule, il ne faisait aucun doute qu'il attirerait l'attention, mais il s'en moquait royalement.

« Euh... Les m'ssieurs de la marine, vous pouvez me donner un autographe ? Vous travaillez pour qui ? Vous accompagnez quelqu'un n'est-ce pas ? Allé dites moi qui c'est ! Je vous promet je ne le répèterai pas. Vous pouvez me faire confiance, je suis très sûre comme personne. Aucun secret ne sort de ma bouche, à part celui là. Room. »

De nouveau la zone sphérique apparut. Transparente, elle servait à délimiter la zone d'usage du pouvoir du fruit du démon. Un pouvoir impitoyable, qui ne laissait aucune chance à de pauvres hommes comme eux. Sans défense, et surtout sans moyen de compréhension. Yuri Fon Fabre tira à peine son arme de son fourreau, et souffla dessus. Dès lors, la tête d'un soldat tomba au sol, et toujours de la même façon, sans causer de dommages physiques.

« Bwahahaha ! Ma beauté t'as fait perdre la tête n'est-ce pas ? J'en suis très flatté tu sais. C'est un honneur pour ma part. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un Départ Hasardeux.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un Départ Hasardeux.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Départ non réfléchi et vite regrété.
» Patrimoine de Coupvray: Part de Brie
» Un triste départ ... pour toute la communauté du forum RPG Soul Eater
» Les membres du CEP frappés d’interdiction de départ
» Mentor/Apprentie Le Départ!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Quest :: East-Blue :: Shell Town-
Sauter vers: